Les Piliers de la Progression #3 Le Pourquoi

Les Piliers de la Progression #3 Le Pourquoi

Comme je le disais dans l’article précédent, « maîtriser ce nouveau pilier c’est ce qui vous permettra d’aller derrière les fûts pour devenir un meilleur batteur pendant que les autres continueront à chercher la recette magique sur YouTube. »

 

Votre plus grande source de motivation

Le pourquoi, c’est ce qui fait que vous serez prêt à vous jeter dans la boue pendant que les autres se demanderont encore comment ils vont faire pour ne pas se salir.

Potentiellement, c’est votre plus grosse source de motivation.

Il s’agit de répondre clairement à la question :

Pourquoi est-ce que c’est important pour moi d’atteindre cet objectif ?

 

Posez-vous cette question jusqu’à ce que vous commenciez à vraiment comprendre pourquoi c’est important pour vous, et votre motivation prendra un bon coup de BOOST !

Vous n’irez plus derrière votre batterie en rejouant une énième fois ce morceau que vous maîtrisez et qui ne vous apporte rien de neuf. Au contraire, vous chercherez à progresser et à devenir meilleur.

Le pourquoi est unique à chaque personne, à vous de trouver ce qui résonne en vous et qui est assez puissant pour que vous soyez prêt à faire des exercices parfois pénibles.

  • Par ce que je veux faire plus de concerts avec mon groupe
  • Parce que je veux enregistrer un album
  • Parce que je veux devenir devenir professionnel
  • Parce que je veux entrer dans une école de batterie réputée…

 

Comment trouver son POURQUOI ?

Une fois que vous avez défini votre objectif, posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que cet objectif signifie pour moi ?
  • Qu’est-ce qu’il va me permettre de vivre ?
  • Si je ne le fais pas, qu’est-ce qu’il va se passer ?
  • Comment est-ce que je me sentirai une fois que j’aurai atteint cet objectif ?

 

Les personnes qui sont capables de répondre à ces questions sont celles qui réussissent le mieux.

Parce par définition progresser implique de sortir de sa zone de confort et de faire des exercices qui ne sont pas agréables.

C’est en cherchant continuellement à sortir de sa zone de confort et en découvrant des nouveaux exercices, des nouveaux styles de musique, qu’on développe son jeu et qu’on sort du lot.

Et un pourquoi en béton permet de continuer ce process sans (trop) s’essouffler en chemin, pour être sûr de continuer là où les autres s’arrêtent, et très probablement là où vous arrêtiez dans le passé.

Si vous faites de la batterie juste comme ça le weekend c’est OK il est pas nécessaire de chercher à formuler un pourquoi, ce qui est très simple si vous faites ça pour un peu de fun le samedi aprem.

Si votre objectif est plus ambitieux, je vous invite à trouver votre pourquoi et à le partager dans les commentaires =)

 

Mon pourquoi concernant mon objectif

« Devenir LA référence sur le web francophone pour les batteurs qui veulent progresser correctement et plus rapidement, et aider ces personnes à travers des programmes / coaching / Mastermind. »

Me visualiser en train d’aider d’autres batteurs à être heureux derrière leurs fûts, à développer leur vision de l’instrument, leur créativité, leur technique et leur présence en tant que membre dans un groupe : c’est ça qui me fait vibrer !

Ça, c’est LA raison principale, c’est ce à quoi je pense lorsque j’en ai marre de faire encore 1 heure ces exercices techniques que j’ai déjà fait hier et que je ferai encore demain.

Ça rejoint donc le lifestyle que je désire (vivre de ma passion, aider les autres, et travailler quand je veux et d’où je veux) et ma valeur principale : la liberté. Je reviendrai sur la notion de valeur dans un futur article.

Ensuite, il y a plusieurs choses qui me motivent énormément :

  • Tester les techniques de développement personnel qui marchent / ne marchent pas pour pouvoir proposer ce qui fonctionne le mieux et permet de rester motivé
  • Pouvoir enfin jouer tout ce que je veux à 160 bpm et en dessous à la double pédale
  • Créer de nouvelles habitudes pour me remettre à la batterie sérieusement
  • La prochaine fois que je ferai face à un défi technique, pouvoir me dire « j’ai déjà fait 10x plus difficile, je sais exactement comment faire pour y arriver »

 

ET VOUS, pourquoi vous voulez devenir un meilleur batteur ?

 

Aurélien

 

Share

Comments

  1. Et surtout… ne pas forcer sur une vitesse qu’on ne maîtrise pas ! Travailler lentement… même si ça prend du temps, ça paie !

    Et enfin : utiliser les techniques les moins préjudiciables aux articulations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *