Comment jouer à 280bpm ? Avec Kévin Paradis

Comment jouer à 280bpm ? Avec Kévin Paradis

On parle vitesse et tournée avec Kévin Paradis ! J’ai eu la chance de l’interviewer juste avant qu’il parte en tournée avec Melechesh, l’occasion de découvrir sa vie en tournée, comment il fait pour garder le moral quand il dort assis dans un van plusieurs semaines de suite et surtout comment il fait pour atteindre ces tempos hallucinants (plus de 280 bpm en double croche tout de même…).

 

Vous découvrirez

  • 3 piliers pour jouer au delà de 220bpm
  • la vie d’un musicien en tournée
  • comment rejoindre un groupe pro
  • comment mémoriser un morceau rapidement
  • nos points de vue sur les batteurs qui jouent « pour la vitesse »

 

Références citées

George Kollias au Bag Show 2012

Le sytème de ressort des pédales Trick

Blast Beat au pied gauche

Article sur la visualisation

 

Kévin Paradis

Facebook

YouTube

Groupes avec lesquels il joue

 

 

Si ce podcast vous a plu, merci de lui mettre une bonne note sur iTunes !

À bientôt ,

 

Aurélien

Share

Comments

  1. Ce qui me gêne, dans cette affaire, c’est que sans trigg, difficile d’atteindre de telles vitesses… moralité : sur une batterie acoustique, pour se faire entendre, c’est mission impossible.

    J’ai joué à plus de 250 sur une Roland TD30, par exemple, et sans forcer du tout. Trigg/rebond du pad/technique de double stroke… et c’est spécialement la technologie qui prend le dessus. Tout cela me semble parfaitement irréaliste et artificiel.

    Qui pourra jouer en répétition un heel toe, à 280 et rester audible, avec des musiciens de métal à côté ?

  2. Ah, j’oubliais : que dire également des Duallist, du système Vruk, etc… ? Tout cela me semble aberrant.

    Sinon, excellent interview, tu poses les bonnes questions, on n’a pas envie de décrocher. Merci Aurélien.

  3. Et j’en finirai avec cette vidéo : Arconda jouant sans trigg et avec une Tama d’entrée de gamme… à 290.

    Moralité…

  4. Oui, évidemment, si je ne mets même pas la vidéo !!!

    Bref : https://www.youtube.com/watch?v=8tM2OGL_VkM

    290… et audible, de plus… bref…

    • Aurélien Says: avril 28, 2016 at 1:47

      Merci pour le partage Ellipse, je connaissais pas ce batteur, cette puissance à cette vitesse c’est très impressionnant effectivement !

      Kévin Paradis a aussi posté une vidéo récemment ou il joue à 240 sans trigg, mais avec les pédales Trick =)
      https://www.facebook.com/kevinparadisvictor?fref=ts

      Et je me rappelle que Derek Roddy disait (il me semble dans une vidéo que tu m’as envoyée) qu’il utilisait le Flatfoot notamment pour s’éloigner autant que possible des trigg, et que jusqu’à 220 ça allait mais au dessus ça devient difficile.

      Concernant l’utilisation des trigg je pense que c’est juste un outil en plus, comme un pad électronique que tu pourrais avoir à côté de toi.

      J’adore le jeu de Kévin paradis, et l’utilisation de trigg ne m’empêche en rien de ressentir de puissantes émotions, comme sur cette chanson notamment :

      Je vois tout à fait ce que tu veux dire quand tu parles de heel toe sur peau tendu + trigg je vois des batteurs qui font ça (tout particulièrement dans les mouvements Deathcore et Metalcore, contrairement au Black ou au Death par exemple) et je trouve que ça se ressent sur tout leur jeu : on se demande si c’est une boite à rythme ou un humain, on ne ressent rien très souvent.

      Donc là ça pose problème, mais encore une fois « ça pose problème » pour moi par rapport à ce que je recherche.

      Ça m’embête que très souvent les sons se ressemblent d’un batteur à un autre, mais s’ils sont heureux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *