Les Piliers de la Progression #7 Posture

Les Piliers de la Progression #7 Posture

Changer ma posture à la batterie m’a ÉNORMÉMENT fait progresser. Le jour où j’ai compris qu’en reculant mes fesses de 5 cm j’aurais un meilleur équilibre, j’ai immédiatement été plus à l’aise, j’ai gagné en endurance et vitesse. Voyons comment avoir une bonne posture, et comment la technique Alexander peut vous aider à libérer votre jeu.

 

Importance de la posture à la batterie

Pour bien sentir un groove, bien être dans le temps, le faire sonner correctement, je dois trouver mon équilibre dans ce groove.

Comme un balancement que je pourrais avoir une fois que je suis très à l’aise et que je trouve cet équilibre : je peux voyager, exprimer mon inspiration, faire sonner mon instrument avec confiance.

Pour bien appliquer ma technique, mon équilibre est aussi fondamental. C’est particulièrement vrai pour le jeu aux pieds sur plusieurs pédales (double pédale, cloches, plusieurs charleston etc.).

Ma capacité à faire sonner un morceau et à réussir à exprimer proprement ma technique dépend de mon équilibre.

Et mon équilibre est définit par ma posture.

Lorsque j’ai commencé mon challenge, j’ai complètement revu ma posture.

Immédiatement, j’ai trouvé un équilibre et une aisance en jouant que je n’avais jamais eu : bien plus endurant à la double pédale, et le dos moins tendu en jouant.

Et ce que j’ai fait était TRÈS SIMPLE : reculer mes fesses de 5 cm. C’est tout !

J’avais tendance à jouer au bord du siège : la ligne de mon dos atterrissait environ au milieu du siège, et mes fesses étaient donc beaucoup plus proches du bord du siège.

Mon siège était assez haut, je jouais sur la pointe des pieds.

Je pensais que ça permettait à mes jambes d’être plus libres et d’avoir un jeu plus puissant.

En reculant légèrement pour que l’arrière du siège, mes fesses et mon dos forment une ligne droite, j’ai trouvé un nouvel équilibre qui m’a permis de libérer mon jeu.

Je n’ai pas perdu en puissance et mes jambes ne sont pas « bloquées » par le siège comme j’en avais peur.

 

Voici donc la posture que j’ai aujourd’hui :

posture à la batterie

Ma posture à la batterie pour avoir un bon équilibre

 

Je ne prétends pas que ce soit LA meilleure posture, ni même que LA meilleure posture existe, mais ça marche très bien pour moi.

Encore une fois : pour moi.

Nous avons tous une morphologie différente, et ce qui marche très bien pour mon corps n’est pas forcément applicable à tout le monde.

Je ne vous assure donc pas qu’avec la même position vous trouverez le même confort, mais cela illustre très bien mon propos : en modifiant très légèrement votre position, il est possible que vous améliorez grandement votre équilibre et votre jeu.

 

Donc si pendant / après avoir joué vous avez déjà eu :
  • mal de dos
  • problème d’équilibre
  • difficulté à progresser à la double pédale
  • des tensions dans les articulations et muscles des jambes

 

Il est alors probable que vous puissiez améliorer votre posture.

Notons que la position de votre batterie est aussi très importante : vous pouvez avoir une posture impeccable, si votre ride est à 2 mètres de votre siège vous la ferez certainement pas bien sonner et vous allez vite avoir une tendinite à l’épaule, le rêve de tout batteur 🙂

 

Observation de son corps et technique Alexander

Observation de son corps

Les douleurs et pertes d’équilibre sont des bons signes que vous n’êtes pas bien posé derrière votre batterie, mais faites aussi confiance à votre bon sens !

Prenez-vous en photo quand vous jouez, ou encore mieux posez une caméra et filmez-vous (votre Smartphone fera très bien l’affaire).

Regardez le résultat :

Votre centre de gravité (entre le nombril et le plexus solaire) est-il bien droit au dessus du siège ou penche-t-il vers l’avant / arrière ?

Est-ce qu’une partie de votre corps est crispée et prend tout sur elle ?

 

IMPORTANT : dès qu’il y a un déséquilibre, une partie de votre corps va compenser et travaillera plus que nécessaire.

Par exemple, si vos pédales sont trop rapprochées et vos jambes trop « fermées », elles auront tendances à légèrement pencher vers l’extérieur et vos adducteurs seront contractés pour maintenir vos jambes droites.

Rapprochez un maximum vos pédales pendant une répète, et vous sentirez certainement des courbatures à l’intérieur des cuisses.

Pour aller plus loin, l’observation de votre corps peut se faire bien entendu quand vous jouez mais aussi dans la vie de tous les jours, pour n’importe quel mouvement.

Pour ceci, la technique Alexander est ce qu’il vous faut !

 

Technique Alexander

Définition : la technique Alexander est un moyen d’apprendre à se débarrasser des tensions nuisibles qu’on a dans le corps.

C’est une manière de faire des mouvements en pleine conscience, et non pas « machinalement ». Ceci dans le but d’utiliser le moins de force possible et de laisser son corps aussi relâché que possible.

C’est un processus d’observation de son corps pour adapter sa position et faire des mouvements le plus efficacement et le plus sainement possible.

C’est tout une méthode (une philosophie de vie ?) permettant de bouger plus librement, de soulager son corps, de renforcer son équilibre et sa coordination.

Je ne suis pas expert sur le sujet, mais c’est une technique que j’utilise quand je suis assis, et donc pour améliorer ma posture à la batterie.

Si cela vous parle et que vous désirez en savoir plus, leur site est très bien fait (en anglais).

 

Donc pour avoir une bonne posture à la batterie

 

  • l’angle de mes genoux est légèrement supérieur à 90°
  • je ne ressens pas de tension (dos, chevilles, genoux, adducteurs, épaules)
  • l’écartement de mes jambes est à peine supérieur à la largeur de mes épaules
  • vous êtes à l’aise en jouant tous les éléments de votre batterie, sans tendre les bras entièrement
  • lorsque vous levez vos pieds à quelques centimètres du sol, vous gardez votre équilibre

 

Vous avez déjà pensé à revoir sérieusement votre posture ?

Quelle partie de votre jeu en serait améliorée si vous le faisiez ?

Je vous invite à le partager dans les commentaires 🙂

 

Je vous souhaite un jeu bien détendu et équilibré et je vous dis à très bientôt,

 

Aurélien

 

Motivé à aller plus loin ?

Recevez gratuitement 4 exercices pour améliorer votre main gauche

    • 1 exercice de précision
    • 1 exercice de vitesse
    • 2 exercices d'indépendance
Recherches utilisées pour trouver cet article :la bonne position se mettre en jouant à la batterie, posture dun batteur Sur la batterie
Share

Comments

  1. Merci pour cette interview, je pensais n’écouter que quelques minutes lorsque j’ai lancé le podcast et finalement, je suis allé jusqu’au bout tellement ce partage d’expérience est passionnant.

    Je viens de découvrir ce blog, j’y reviendrai à coup sur 🙂

    • Aurélien Says: mars 25, 2016 at 2:12

      Merci beaucoup Filip pour ce retour très encourageant !

      Je suis heureux que ça plaise : j’adore faire des interviews et il y en a d’autres de prévues.
      Aussi, s’il y a un sujet ou un batteur en particulier dont vous aimeriez que je parle / j’interview, je vous invite à me le faire savoir 😉

      À très bientôt alors !

  2. Herve Hartock Says: mars 23, 2016 at 8:13

    Salut Aurélien
    Tout d´abord, je suis trés satisfait de ton blog.
    j´ai écouté avec attention l´interview de jeff Mounet. Enfin des méthodes exceptionnel pour travailler la batterie. Merci Aurélien de m´avoir fait découvrir ce personnage. Ce qu´il dit est incroyable.
    Super…..

    • Aurélien Says: mars 23, 2016 at 10:11

      Bonjour Hervé et bienvenue sur le blog, je suis heureux qu’il te plaise !

      Oui Jeff est inspirant, et les techniques du Musicians Institute le sont tout autant.

      D’ailleurs, après noter interview, il a écrit à ses anciens professeurs pour qu’ils lui rappellent quelques techniques qu’ils enseignaient, il n’a pas encore eu de réponse mais ça fera certainement l’objet d’un prochain article 😉

      À bientôt,

  3. L’assise est effectivement un élément fondamental pour le bon exercice de l’instrument ; pour ma part, je ferai les remarques suivantes à la lecture de l’article :

    – je ne suis pas certain, selon la morphologie de chacun, que le haut du siège doive être systématiquement « légèrement » au dessus des genoux ; chacun possède une longueur de segments particulière.

    Pour ma part, les genoux sont au niveau du haut du siège, car en s’asseyant, si les genoux remontent, les pieds remontent aussi, ce qui créé une compensation des forces et une juste répartition des contraintes musculo-squelettiques .

    Je reste dubitatif pour le recul des fessiers vers le fond du siège ; car cela implique un basculement du torse vers l’avant en direction de l’axe caisse/claire, et des pédales. Là encore, c’est à voir avec la biomécanique de chacun.

    Pour toi, visiblement, ça fonctionne bien et tant mieux ; mais qui n’a pas de longs segments risque de subir des contraintes lombaires importantes.

    – également, il me semble impératif d’avoir une amplitude genoux/tibias un peu supérieure à l’angle de 90° ; sinon, les contraintes aux tendons d’Achille et aux genoux risqueront très fortement d’aboutir à des traumatismes tendineux à moyen/long termes.

    En d’autres termes, chaque cas est un cas, quand même y a t-il des règles fondamentales permettant de jouer dans les meilleures conditions.

    Merci Aurélien, donc, article intéressant, même si j’estime que certains points développés sont discutables ou relatif à tout batteur.

    • Aurélien Says: mars 13, 2016 at 4:40

      Ellipse et Antoine : encore merci pour vos commentaires, j’ai apporté 2 – 3 précisions suite à vos commentaires. À bientôt !

    • Aurélien Says: mars 11, 2016 at 6:43

      Merci pour ces précisions Ellipse !

      Oui tu as raison : pour moi être bien au fond du siège est parfait mais on n’a pas tous la même morphologie.
      Je pense que ce qui doit être privilégié c’est la position permettant le meilleur équilibre et de garder le dos droit : trop souvent on voit des batteurs se pencher en avant notamment pendant un blast à la double pédale, ce qui les crispe forcément.

      La seule « règle absolue » est certainement de sentir son corps détendu, bien équilibré, sans pression exagérée sur un point précis.

      Ce qui peut donc varier légèrement d’une personne à l’autre.

      Aussi, je viens de me rendre compte que je ne parle pas de l’observation par un professeur, ce qui serait une très bonne chose : le professeur (s’il est bon) a le savoir et surtout un point de vue externe, pour vous observer et voir ce qui va et ce qui peut être amélioré.

      Bien à toi Ellipse, tes commentaires complètent très bien mes articles merci beaucoup

      • En effet je suis d’accord avec Ellipse.
        Il y a peu de réflexion ergonomique sur la question et trop de conseils qui sont surtout adapté pour celui qui les donne.
        Merci Aurelien de donner ton expérience qui montre bien qu’il est important de réfléchir à sa posture a l’instrument.

        Pour rajouter un conseil : une posture ideale n’existe pas. Il faut osciller autour d’une posture ergonomique théorique sans jamais resté figé de peur de surcharger les mêmes muscles dans la même position en permanence

        • Aurélien Says: mars 13, 2016 at 4:40

          Ellipse et Antoine : encore merci, j’ai apporté 2 – 3 précisions suite à vos commentaires. À bientôt !

        • Aurélien Says: mars 11, 2016 at 10:32

          Merci pour ton retour Antoine 😉

          Et tout à fait je pense qu’il faut éviter de rester figé d’ailleurs le corps fait souvent des mouvements pas forcément intuitifs qui permettent apparemment de relâcher certains muscles. Quand les pieds d’un batteur vont bouger vers la droite et la gauche par exemple

          Bien à toi,

  4. Aurélien Says: mars 17, 2016 at 8:07

    Avec plaisir, j’ai adoré faire cette interview et il y en a d’autres de prévues 😉

object(WP_Post)#9398 (24) { ["ID"]=> int(456) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2016-03-11 18:02:00" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2016-03-11 17:02:00" ["post_content"]=> string(7578) "Changer ma posture à la batterie m'a ÉNORMÉMENT fait progresser. Le jour où j'ai compris qu'en reculant mes fesses de 5 cm j'aurais un meilleur équilibre, j'ai immédiatement été plus à l'aise, j'ai gagné en endurance et vitesse. Voyons comment avoir une bonne posture, et comment la technique Alexander peut vous aider à libérer votre jeu.  

Importance de la posture à la batterie

Pour bien sentir un groove, bien être dans le temps, le faire sonner correctement, je dois trouver mon équilibre dans ce groove. Comme un balancement que je pourrais avoir une fois que je suis très à l'aise et que je trouve cet équilibre : je peux voyager, exprimer mon inspiration, faire sonner mon instrument avec confiance. Pour bien appliquer ma technique, mon équilibre est aussi fondamental. C'est particulièrement vrai pour le jeu aux pieds sur plusieurs pédales (double pédale, cloches, plusieurs charleston etc.). Ma capacité à faire sonner un morceau et à réussir à exprimer proprement ma technique dépend de mon équilibre. Et mon équilibre est définit par ma posture. Lorsque j'ai commencé mon challenge, j'ai complètement revu ma posture. Immédiatement, j'ai trouvé un équilibre et une aisance en jouant que je n'avais jamais eu : bien plus endurant à la double pédale, et le dos moins tendu en jouant. Et ce que j'ai fait était TRÈS SIMPLE : reculer mes fesses de 5 cm. C'est tout ! J'avais tendance à jouer au bord du siège : la ligne de mon dos atterrissait environ au milieu du siège, et mes fesses étaient donc beaucoup plus proches du bord du siège. Mon siège était assez haut, je jouais sur la pointe des pieds. Je pensais que ça permettait à mes jambes d'être plus libres et d'avoir un jeu plus puissant. En reculant légèrement pour que l'arrière du siège, mes fesses et mon dos forment une ligne droite, j'ai trouvé un nouvel équilibre qui m'a permis de libérer mon jeu. Je n'ai pas perdu en puissance et mes jambes ne sont pas "bloquées" par le siège comme j'en avais peur.   Voici donc la posture que j'ai aujourd'hui : [caption id="attachment_471" align="alignnone" width="584"]posture à la batterie Ma posture à la batterie pour avoir un bon équilibre[/caption]   Je ne prétends pas que ce soit LA meilleure posture, ni même que LA meilleure posture existe, mais ça marche très bien pour moi. Encore une fois : pour moi. Nous avons tous une morphologie différente, et ce qui marche très bien pour mon corps n'est pas forcément applicable à tout le monde. Je ne vous assure donc pas qu'avec la même position vous trouverez le même confort, mais cela illustre très bien mon propos : en modifiant très légèrement votre position, il est possible que vous améliorez grandement votre équilibre et votre jeu.  
Donc si pendant / après avoir joué vous avez déjà eu :
  • mal de dos
  • problème d'équilibre
  • difficulté à progresser à la double pédale
  • des tensions dans les articulations et muscles des jambes
  Il est alors probable que vous puissiez améliorer votre posture. Notons que la position de votre batterie est aussi très importante : vous pouvez avoir une posture impeccable, si votre ride est à 2 mètres de votre siège vous la ferez certainement pas bien sonner et vous allez vite avoir une tendinite à l'épaule, le rêve de tout batteur :)  

Observation de son corps et technique Alexander

Observation de son corps

Les douleurs et pertes d'équilibre sont des bons signes que vous n'êtes pas bien posé derrière votre batterie, mais faites aussi confiance à votre bon sens ! Prenez-vous en photo quand vous jouez, ou encore mieux posez une caméra et filmez-vous (votre Smartphone fera très bien l'affaire). Regardez le résultat : Votre centre de gravité (entre le nombril et le plexus solaire) est-il bien droit au dessus du siège ou penche-t-il vers l'avant / arrière ? Est-ce qu'une partie de votre corps est crispée et prend tout sur elle ?   IMPORTANT : dès qu'il y a un déséquilibre, une partie de votre corps va compenser et travaillera plus que nécessaire. Par exemple, si vos pédales sont trop rapprochées et vos jambes trop "fermées", elles auront tendances à légèrement pencher vers l'extérieur et vos adducteurs seront contractés pour maintenir vos jambes droites. Rapprochez un maximum vos pédales pendant une répète, et vous sentirez certainement des courbatures à l'intérieur des cuisses. Pour aller plus loin, l'observation de votre corps peut se faire bien entendu quand vous jouez mais aussi dans la vie de tous les jours, pour n'importe quel mouvement. Pour ceci, la technique Alexander est ce qu'il vous faut !  

Technique Alexander

Définition : la technique Alexander est un moyen d'apprendre à se débarrasser des tensions nuisibles qu'on a dans le corps. C'est une manière de faire des mouvements en pleine conscience, et non pas "machinalement". Ceci dans le but d'utiliser le moins de force possible et de laisser son corps aussi relâché que possible. C'est un processus d'observation de son corps pour adapter sa position et faire des mouvements le plus efficacement et le plus sainement possible. C'est tout une méthode (une philosophie de vie ?) permettant de bouger plus librement, de soulager son corps, de renforcer son équilibre et sa coordination. Je ne suis pas expert sur le sujet, mais c'est une technique que j'utilise quand je suis assis, et donc pour améliorer ma posture à la batterie. Si cela vous parle et que vous désirez en savoir plus, leur site est très bien fait (en anglais).  

Donc pour avoir une bonne posture à la batterie

 
  • l'angle de mes genoux est légèrement supérieur à 90°
  • je ne ressens pas de tension (dos, chevilles, genoux, adducteurs, épaules)
  • l'écartement de mes jambes est à peine supérieur à la largeur de mes épaules
  • vous êtes à l'aise en jouant tous les éléments de votre batterie, sans tendre les bras entièrement
  • lorsque vous levez vos pieds à quelques centimètres du sol, vous gardez votre équilibre
  Vous avez déjà pensé à revoir sérieusement votre posture ? Quelle partie de votre jeu en serait améliorée si vous le faisiez ? Je vous invite à le partager dans les commentaires :)   Je vous souhaite un jeu bien détendu et équilibré et je vous dis à très bientôt,   Aurélien  " ["post_title"]=> string(40) "Les Piliers de la Progression #7 Posture" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(21) "posture-a-la-batterie" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2016-03-13 16:38:21" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2016-03-13 15:38:21" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(35) "http://batteursanslimite.com/?p=456" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(2) "11" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *