Développez votre musicalité grâce à l’Ecole Boursault

Développez votre musicalité grâce à l’Ecole Boursault

J’entends souvent parler de l’école Boursault, sans trop savoir ce que c’est. J’ai rencontré Quentin Duchene, qui est fraîchement diplômé de cette école de batterie (avec les Félicitations !). J’en ai profité pour lui poser quelques questions.

 

Vous découvrirez

  • ce qu’est l’école Boursault
  • comment cette école lui a appris à développer sa musicalité
  • ce qu’est le NAMM de Los Angeles (paradis des musiciens…)
  • comment Emmanuelle Caplette a libéré son groove
  • pourquoi la clave peut développer votre musicalité

 

Pour suivre Quentin Duchene

Facebook

YouTube

 

Références citées

École Boursault

Wikidrummers

NAMM

Emmanuelle Caplette

Le Drumming Lab de Paris

Podcast sur l’apprentissage de la batterie en ligne

 

Si ce podcast vous a plu, vous pouvez lui laisser une note en un clique sur iTunes =)

Bonne écoute et à bientôt !

 

Aurélien

Share

Comments

  1. Le sujet ne pouvait mieux tomber, Aurélien : l’improvisation, c’est toute ma vie musicale !

    Batteur depuis 1980, je suis « tombé dedans » à l’écoute de Soft Machine (avec Wyatt,pour la première époque), Humair, le free et l’univers krautrock.

    Depuis plus de 20 ans, j’improvise avec Corinne, ma compagne violoncelliste.

    Pour progresser, en ce qui me concerne, il faut se laisser aller à soi-même et avoir quelque chose à raconter, sans y penser le moins du monde. C’est d’ailleurs le propos de mon cd solo : « Je d’instants », sorti en 2010, joué « one shot » en une seule prise, sans aucune retouche (disponible, depuis, en écoute sur YouTube).

    L’improvisation requiert une technique éprouvée, sinon, sur scène, c’est la catastrophe ; avec Corinne, c’est tout un jeu d’écoute, de travail en arrière-fond, de risques pris, et c’est plus que passionnant : c’est grisant.

    Comment avancer dans l’improvisation ? Jouer ce que l’on sent, dans la plus totale liberté.

    Et à chacun de raconter son histoire.

    Amen.

    • Aurélien Says: avril 25, 2016 at 8:30

      Salut Ellipse,

      Génial ! Je t’invite à poster le lien de l’improvisation dont tu parles ici, et si tu en as d’autres avec ta compagne également.

      Et si l’histoire est racontée grâce au vocabulaire que possède le batteur et par l’intermédiaire du langage de la batterie, est-ce qu’il y a pour ta part une chose en particulier qui influence cette histoire ?

      Ça pourrait être la musique tout simplement, avec les musiciens que tu as cité, ou peut être la méditation, la recherche de situations nouvelles etc. ?

      Bien à toi

  2. Bonjour Aurélien !

    Le lien renvoyant au cd : https://www.youtube.com/watch?v=2LuqbiCCzzs

    Avec Corinne à la basse, à la Cave Romagnan (haut lieu du jazz,à Nice) : https://www.youtube.com/watch?v=Lf90eDXLdFk

    A l’A.M.I. en master class, chez Alain Soler (excellent batteur/guitariste/ingé son et Directeur de l’A.M.I.) : https://www.youtube.com/watch?v=yy8vVNPy9uE et https://www.youtube.com/watch?v=dNk-LYZJcLw

    Pour ma part, l’expression musicale, tant en solo qu’en duo avec Corinne, est seulement affaire d’instincts primaires traduits en notes, tel un langage originel et radicalement intuitif.

    Mais bien évidemment, je ne parle que pour notre style absolument libre : car cela fait bien longtemps que j’ai déserté la musique académique, éminemment structurée, fondée sur le respect de la convention rythmique !

    • Aurélien Says: avril 26, 2016 at 9:20

      J’adore cette idée « d’instincts primaires traduits en notes ».

      Je pense que ce langage intuitif permet d’exprimer des choses que la musique « académique » ne peut pas effectivement.

      Merci pour ces partages Ellipse

  3. Salut Aurélien,

    Aller je pose mon premier commentaire sur ce podcast (super itw très intéressante au passage).
    Je suis musicien et prof de batterie également et je découvre tout ces podcast et articles très intéressants. Les sujets et les drummers sont top. Je viens de découvrir il y a genre 2 jours ton site et j’aime beaucoup. C’est cool !!!

    Hâte d’aller écouter des autres podcast et de découvrir les articles.

    Bye bye

  4. Salut, pour ma part, mon prof m’a fait faire le volume 1 de Boursault, après avoir commencé par le volume 0 d’Agostini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *